<kbd id="199jbcjl"></kbd><address id="199jbcjl"><style id="199jbcjl"></style></address><button id="199jbcjl"></button>

              <kbd id="68jcety3"></kbd><address id="68jcety3"><style id="68jcety3"></style></address><button id="68jcety3"></button>

                      <kbd id="ujqr38ov"></kbd><address id="ujqr38ov"><style id="ujqr38ov"></style></address><button id="ujqr38ov"></button>

                              <kbd id="mu6du649"></kbd><address id="mu6du649"><style id="mu6du649"></style></address><button id="mu6du649"></button>

                                      <kbd id="9noa2nr6"></kbd><address id="9noa2nr6"><style id="9noa2nr6"></style></address><button id="9noa2nr6"></button>

                                              <kbd id="fcd54io2"></kbd><address id="fcd54io2"><style id="fcd54io2"></style></address><button id="fcd54io2"></button>

                                                      <kbd id="axbxmo9o"></kbd><address id="axbxmo9o"><style id="axbxmo9o"></style></address><button id="axbxmo9o"></button>

                                                              <kbd id="npz9g0rk"></kbd><address id="npz9g0rk"><style id="npz9g0rk"></style></address><button id="npz9g0rk"></button>

                                                                      <kbd id="rzz241de"></kbd><address id="rzz241de"><style id="rzz241de"></style></address><button id="rzz241de"></button>

                                                                              <kbd id="23yu8x8d"></kbd><address id="23yu8x8d"><style id="23yu8x8d"></style></address><button id="23yu8x8d"></button>

                                                                                  博狗体育
                                                                                   
                                                                                   
                                                                                  Lettre d'opinion
                                                                                  發佈時間: 2018-11-01 瀏覽次數: 10

                                                                                    

                                                                                  Avant-propos :

                                                                                    

                                                                                  Le cours de presse du second semestre a abordé le travail d’écriture d’une lettre d’opinion en réponse à un article dans le cadre de la rubrique « Courrier des lecteurs » des journaux. Ce travail argumentatif correspond aussi aux compétences de production écrite attendues au niveau B2 du CECR et fait partie intégrante de l’épreuve du Delf B2.

                                                                                    

                                                                                  A l’examen de fin de semestre, après la lecture de la tribune de LI Chunyan intitulé « Pourquoi l’arrivée de Macron est-elle bénéfique aux relations franco-chinoises » et paru dans La Tribune du 10/05/2017, les étudiants devaient en 30 minutes adresser une lettre (de 200 mots minimum) en réponse à l’article pour exprimer leur opinion personnelle d’une manière argumentée et discuter les idées avancées par l’auteure.

                                                                                    

                                                                                  (Lien vers le texte intégral de l’article de LI Chunyan : https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/pourquoi-l-arrivee-de-macron-est-elle-benefique-aux-relations-franco-chinoises-709598.html)

                                                                                    

                                                                                    

                                                                                  Voici quelques exemples des productions des étudiants.

                                                                                    

                                                                                    

                                                                                    

                                                                                  Julien Guillemet

                                                                                  Lecteur de français, SISU, 2017-2018.



                                                                                    

                                                                                  ·Texte de ZHAO Qizin (Louise)

                                                                                    

                                                                                    

                                                                                  L’arrivée de Macron est-elle vraiment bénéfique ?

                                                                                    

                                                                                  A l’attention de Madame Chunyan Li,

                                                                                    

                                                                                  J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre article paru le 10 mai 2017 mais j’ai été choquée par votre attitude positive sur l’avenir des relations franco-chinoises.

                                                                                    

                                                                                  En effet je suis totalement opposée à cette idée immature.

                                                                                  D’une part, l’économie en France n’est pas si dynamique, alors une collaboration économique avec la France n’est pas si idéale pour la Chine. Vous avez mentionné aussi que la France est en train de connaître un ralentissement économique. Il me semble que la France essaie de ‘se sauver’ en tissant des liens économiques avec d’autres pays. L’économie en Chine est en plein essor. Ce n’est donc pas un bon choix d’avoir des liens économiques trop intimes avec un pays dont l’économie est en ralentissement.

                                                                                  D’autre part, le terrorisme et les divisions de plus en plus fortes en France rendent ce pays plus ‘inhabitable’. Je suis d’accord avec vous que les Chinois ont tendance à poursuivre des études à l’étranger aujourd’hui. Oui, nous avons appris que se déconnecter du monde conduirait à la défaite et à la misère. Mais comment peut-on affirmer que c’est un bon choix que d’aller dans un pays où on ne peut pas nous protéger des attaques et du terrorisme ? Je pense que les intellectuels et les hommes d’affaires ne voudront pas aller dans un pays si dangereux, ce qui n’est vraiment pas favorable à l’échange entre les deux pays.

                                                                                  En bref, les conditions en France ne permettent pas un avenir aussi brillant que vous le soutenez. Il ne faut pas être trop optimiste.

                                                                                    

                                                                                  En espérant que ma lettre puisse avoir rétabli un équilibre dans les termes du débat, j’espère que les lecteurs enverront leurs réflexions sur ce sujet.

                                                                                    

                                                                                    

                                                                                  Je vous prie d’agréer, Madame Chunyan Li, l’expression de ma plus haute considération.

                                                                                    

                                                                                  Cordialement

                                                                                    

                                                                                  Louise

                                                                                    


                                                                                    

                                                                                  ·Texte de QIAN Zi Kang (Alexis)

                                                                                    

                                                                                    

                                                                                  A Chunyan Li,

                                                                                    

                                                                                  Madame, j’ai lu votre article « Pourquoi l’arrivée de Macron est-elle bénéfique aux relations franco-chinoises ». Même si je suis d’accord que l’élection de Macron sera bénéfique pour les deux pays, je ne pense pas que vos arguments soient pertinents.

                                                                                    

                                                                                  Premièrement, ce que je voudrais contredire, vos arguments que l’image positive de Macron. Oui, son image positive peut être un avantage pour la coopération des deux pays mais son influence est trop limitée. Ce qui est le plus important pour la coopération est l’avantage concurrentiel des deux parties, les opportunités créées, et l’évaluation des risques possibles dans la coopération. Et vous, Madame, vous avez consacré plusieurs paragraphes à nous présenter un facteur peu important. A quoi cela sert-il ?

                                                                                  Egalement, vos arguments sur la stratégie commune des deux pays ne sont pas convaincants. Vous avez écrit que les deux pays sont favorables à la mondialisation et au libre-échange, et que donc la coopération sera bénéfique. Je ne trouve pas que cet argument soit assez pertinent. En effet, une stratégie positive face à la mondialisation n’apporte pas seulement des opportunités et une chance de coopération mais aussi des risques et de concurrences potentielles. Il faut mieux analyser l’environnement intérieur et extérieur de la Chine et de la France pour nous convaincre que la coopération sera véritablement bénéfique.

                                                                                  Enfin, presque tous les pays luttent contre le réchauffement climatique. Donc je ne pense pas que cette attitude seule représente un argument valable pour justifier d’une collaboration intensifiée entre la France et la Chine dans l’avenir.

                                                                                    

                                                                                  Madame, La Tribune est un journal de qualité spécialisé en économie. Nous ne voulons pas d’un article sans analyse et sans contenu. Je pense que vous auriez pu donner des arguments plus précis et recherchés et être plus professionnelle dans la rédaction de votre article.

                                                                                    

                                                                                    

                                                                                  Cordialement,

                                                                                    

                                                                                  Alexis

                                                                                    


                                                                                    

                                                                                  ·Texte de LIU Yin Ji Wen (Christine)

                                                                                    

                                                                                    

                                                                                  Madame Li,

                                                                                    

                                                                                  J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre article publié le 10/05/2017 dans La Tribune sur le sujet de l’effet de l’élection de Macron dans les relations franco-chinoises. C’est un article très intéressant et aussi profond. Cependant, je suis surprise par la première raison que vous proposez dans votre article. Je voudrais en débattre avec vous.

                                                                                    

                                                                                  La question à laquelle votre article tente de répondre est pourquoi l’arrivée de Macron va favoriser la relation entre la France et la Chine. Mais vous indiquez que l’effet positif de Macron est influencé par les opinions et les commentaires du peuple chinois. Et vous avez même placé cette raison en première place, donc avant même l’opinion gouvernementale.

                                                                                  D’abord, je doute que les opinions du peuple puissent largement influencer l’effet de cette alliance. Même si les Chinois n’aimaient pas Macron et le critiquaient, la relation internationale et politique de la Chine ne changera pas à cause des paroles de n’importe qui sur Internet. En effet, les affaires de l’Etat sont premièrement influencées par l’intérêt.

                                                                                  Ensuite, même si l’on suppose que les paroles du peuple peuvent avoir des effets sur les affaires de l’Etat, la popularité de Macron parmi les Chinois est certes une bonne raison pour améliorer les liens amicaux entre les deux pays mais ne présage en rien des résultats et des effets de cette relation entre les Etats. Un facteur favorable à une action n’est pas nécessairement favorable au résultat de l’action.

                                                                                    

                                                                                  Voilà le petit problème de logique argumentative que je voulais discuter avec vous.

                                                                                    

                                                                                    

                                                                                  Je vous adresse, Madame Li, mes plus sincères salutations.

                                                                                    

                                                                                  Christine

                                                                                    

                                                                                    

                                                                                    


                                                                                    

                                                                                  ·Texte de XIE Ziheng (Emma)

                                                                                    

                                                                                    

                                                                                  Madame Li,

                                                                                    

                                                                                  J’ai lu avec plaisir votre article « Pourquoi l’arrivée de Macron est-elle bénéfique aux relations franco-chinoises » paru dans La Tribune le 10 mars 2017. Evidemment, vous exprimez vos réactions positives et votre attitude favorable au sujet de la relation franco-chinoise. Vous donnez ensuite trois raisons pour justifier vos idées.

                                                                                    

                                                                                  Cependant, je ne partage pas vos opinions.

                                                                                  D’abord, en ce qui concerne l’âge de Macron, je crois qu’il est un peu trop jeune pour être un président assez lucide et raisonnable. Malgré sa jeunesse et sa personnalité dynamique, il manque d’expérience.

                                                                                  Ensuite, quant à son mariage avec sa professeure beaucoup plus âgée que lui, je pense que cela relève de la vie privée. On ne doit pas se réjouir des affaires privées des hommes politiques comme de celles des stars ! Donc, on ne peut pas déduire sa capacité à partir de cela.

                                                                                  Enfin, Macron montre une attitude dure et critique envers les exportations chinoises en France en admettant que la compétition chinoise est trop forte. Mais la Chine est un pays qui exporte beaucoup et la puissance chinoise va devenir de plus en plus considérable dans l’avenir. Est-ce que le support de Macron sera de long-terme ? Ou bien est-ce qu’il porte un voile pour cacher sa véritable intention protectionniste au niveau européen ? Beaucoup de choses restent à être précisées.

                                                                                    

                                                                                  En espérant avoir ouvert un peu le débat au sujet de la relation franco-chinoise et en attendant de lire les réactions d’autres lecteurs, je prie d’agréer, Madame Li, l’expression de ma plus haute considération.

                                                                                    

                                                                                    

                                                                                  Emma